VIVRE

VIVRE

Louise Saint-Pierre, collaboration spéciale

 

Le Théâtre Mû présente Vipérine, une pièce très drôle, mais aussi un peu triste, parfois épeurante, sur la fin d’un deuil important.

L’auteur de la pièce, Pascal Brullemans, a perdu une enfant il y a quelques années. Pour vivre son deuil, il a fait ce que plusieurs font : travailler plus fort. Il s’est donc retiré et s’est mis à faire ce qu’il fait le mieux : écrire. Très vite, Vipérine a surgi, ainsi que le narrateur et les autres personnages, et cette histoire qui met un terme au deuil, en libérant les vivants et l’enfant disparue.

C’est une histoire drôle avec beaucoup de dialogues, une histoire en action, dans la vie, pour les enfants et leurs parents. Une histoire avec une bonne dose de symbolique pour nous expliquer que la mort est partie de la vie, fait partie de la vie. Et c’est dans ces rites de passages que les personnages mythologiques entrent en jeu et nous font frissonner puisqu’on ne peut qu’imaginer l’au-delà.

C’est une histoire d’amour entre les membres d’une famille éprouvée, qui essaient du mieux qu’ils peuvent de vivre leur peine et de continuer d’avancer. C’est une pièce qui regarde la vie et la mort en face, avec une immense envie de tout vivre les yeux et le cœur grands ouverts.

Le spectacle Vipérine, sera présenté le dimanche 28 janvier 2018 à 15 h au Centre culturel de Beloeil pour les 9 à 14 ans. Le spectacle sera précédé d’une rencontre, à partir de 14 h 15, entre Simon Boulerice et Pascal Brullemans, auteur du spectacle. Pour réserver vos billets pour le spectacle, 450 464-4772 ou www.arrierescene.qc.ca.

 

Nouvelles