Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir

JEU MASQUÉ

Durée : 55 minutes

Représentation familiale : Dimanche 17 mars 2019 à 15h

Activité avant-spectacle débutant à 14 h 15. Places limités.

Public : 7 ans +


ACHATS DE BILLETS :

1.Billetterie du Centre culturel de Beloeil (sans frais de services additionnels) : 450 464-4772

2. En ligne

 

Voir tous les tarifs

Représentations scolaires : 18 au 21 mars 2019

Niveaux recommandés : 2e à 5e année


POUR LES RÉSERVATIONS SCOLAIRES :

Communiquez avec Eveline Payette

450 467-4504 poste 31

 e.payette@arrierescene.qc.ca

Voir tous les tarifs

Un jour comme les autres, Ernest, Stanislas et Désiré se réveillent de bonne humeur, mais arrive une lettre : « Aujourd’hui est le dernier jour. Toutes les journées ont été utilisées! ». Ils décident de faire comme si de rien n’était. Et puis d’abord, qui a écrit cette lettre… qui est-ce qui décide ? Et pourquoi aujourd’hui ? Vivre éternellement est une bien grande utopie. Les vieux auront beau remuer ciel et terre, l’arthrose sera la plus forte, et la faucheuse, bien sûr, aura raison de leur résistance. Une ode à la vie, à l’amitié et à l’amour !

Production du Théâtre du Frèt, avec la collaboration du Théâtre Ciel Ouvert

En 2007, Alexandre L’Heureux et Léa Traversy de l’École nationale de théâtre du Canada proposent à des comédiens lyonnais de créer à travers des outils d’échanges et de métissage. C’est à travers leur volonté d’enrichir leur bagage culturel que naît le Théâtre du Frèt. Ils portent à la scène Les larmes de l’aveugle de René de Obaldia, Pourquoi pas moi de Vincent Rivard et créent la comédie Dans le lit de Max chez Max. Ils auront un coup de coeur pour la pièce du répertoire jeunesse : Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir.

Production : Théâtre du Frèt, en collaboration avec le Théâtre Ciel Ouvert

Texte : Suzanne van Lohuizen

Traduction : Marijke Bisschop © L’Arche Editeur

Mise en scène : Johanne Benoit

Distribution : Vania Beaubien, Alexandre L’Heureux et Isabel Rancier

Scénographie : Pierrick Fréchette

Régie et éclairage : Jeanne Fortin-L.

Musique : Raphaël Reed

Information pour les familles

Représentation familiale : Dimanche 17 mars 2019 à 15h

Activité avant-spectacle débutant à 14 h 15. Places limités.

Public : 7 ans +


ACHATS DE BILLETS :

1.Billetterie du Centre culturel de Beloeil (sans frais de services additionnels) : 450 464-4772

2. En ligne

 

Voir tous les tarifs

Information pour les écoles

Représentations scolaires : 18 au 21 mars 2019

Niveaux recommandés : 2e à 5e année


POUR LES RÉSERVATIONS SCOLAIRES :

Communiquez avec Eveline Payette

450 467-4504 poste 31

 e.payette@arrierescene.qc.ca

Voir tous les tarifs

L'histoire

Un jour comme les autres, Ernest, Stanislas et Désiré se réveillent de bonne humeur, mais arrive une lettre : « Aujourd’hui est le dernier jour. Toutes les journées ont été utilisées! ». Ils décident de faire comme si de rien n’était. Et puis d’abord, qui a écrit cette lettre… qui est-ce qui décide ? Et pourquoi aujourd’hui ? Vivre éternellement est une bien grande utopie. Les vieux auront beau remuer ciel et terre, l’arthrose sera la plus forte, et la faucheuse, bien sûr, aura raison de leur résistance. Une ode à la vie, à l’amitié et à l’amour !

La compagnie

Production du Théâtre du Frèt, avec la collaboration du Théâtre Ciel Ouvert

En 2007, Alexandre L’Heureux et Léa Traversy de l’École nationale de théâtre du Canada proposent à des comédiens lyonnais de créer à travers des outils d’échanges et de métissage. C’est à travers leur volonté d’enrichir leur bagage culturel que naît le Théâtre du Frèt. Ils portent à la scène Les larmes de l’aveugle de René de Obaldia, Pourquoi pas moi de Vincent Rivard et créent la comédie Dans le lit de Max chez Max. Ils auront un coup de coeur pour la pièce du répertoire jeunesse : Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir.

Crédits

Production : Théâtre du Frèt, en collaboration avec le Théâtre Ciel Ouvert

Texte : Suzanne van Lohuizen

Traduction : Marijke Bisschop © L’Arche Editeur

Mise en scène : Johanne Benoit

Distribution : Vania Beaubien, Alexandre L’Heureux et Isabel Rancier

Scénographie : Pierrick Fréchette

Régie et éclairage : Jeanne Fortin-L.

Musique : Raphaël Reed

Matériel complémentaire