Les paillettes d’Edgar

Les paillettes d’Edgar

Louise Saint-Pierre, collaboration spéciale

 

La belle histoire de deux compagnies de théâtre, l’une française, La Manivelle Théâtre, l’autre québécoise, L’Arrière Scène, qui coproduisent un spectacle, pas deux, en fait le même, mais pas tout à fait. Que je vous explique un peu.

 

Le Québécois Simon Boulerice a rencontré un petit garçon très spécial lors d’un séjour en France à La Manivelle Théâtre, à Lille. Ce petit garçon lui a d’abord inspiré une pièce, ensuite un roman qui a été publié avant la pièce, et finalement un spectacle, celui que nous allons voir : Edgar Paillettes. Edgar se déguise à l’année, tous les jours, sauf le samedi. Il fait de sa vie un poème flamboyant, étonnant, assez pour que son frère aîné, Henri, se demande quelle place il peut bien avoir, lui, dans cette famille. Car Henri se trouve bien terne à côté de son frère si… particulier.

 

Voilà pour le point de départ de la pièce qui, tout de suite, a intéressé deux compagnies de théâtre ayant les mêmes recherches en spectacle pour les jeunes, mais des deux côtés de la mer océane. Les deux directeurs ont décidé de monter deux exemplaires du même spectacle, l’un pour le Québec, l’autre pour la France et la Belgique. Avec des différences entre les deux, qui respectent les cultures et les accents et les façons de voir et de travailler, mais vraiment, pas si grandes que ça. Parce que la chimie a tout de suite opéré entre les codirecteurs et les cometteurs en scène français et québécois, entre le compositeur, le vidéaste et la créatrice d’éclairages français et le scénographe et créateur de costumes québécois. Les deux productions sont les mêmes. Ce qui différencie les deux Edgar Paillettes, ce sont les distributions, française pour l’Europe, québécoise pour ici. Mais les deux metteurs en scène auront travaillé avec les deux équipes de comédiens.

 

Ce qui donne de véritables échanges interculturels et internationaux, afin d’enrichir notre regard sur le théâtre et sur nous-mêmes. Edgar Paillettes sera présenté en grande première le samedi 19 novembre 2016 à 15 h au Centre culturel de Beloeil. Pour réserver vos billets, communiquez avec la billetterie au 450 464-4772 ou consultez le www.arrierescene.qc.ca.

Nouvelles