Quelques dates marquantes

1976

  • Fondation de la compagnie et ouverture du café-théâtre Le Pont Tournant.
  • L’Arrière Scène prend sa source dans une autre compagnie, L’Arabesque (1967-1973), dont les créations allaient du théâtre gestuel pour adultes au théâtre pour enfants.

1982

  • Fermeture du Pont Tournant et installation de la compagnie au Centre culturel de Beloeil.
  • L’Arrière Scène devient le premier producteur diffuseur spécialisé en théâtre jeune public au Québec.

1993

  • Rencontre avec Wajdi Mouawad (Alphonse).

2000

  • L’Arrière Scène devient Centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse en Montérégie.

2005

  • Un spectacle de Serge Marois fait l’objet d’une couverture très fouillée et élogieuse dans le bulletin de La Montagne Magique de Bruxelles (Les Âmes Soeurs).

2007

  • Rencontre avec Simon Boulerice et première collaboration à titre de comédien (Stanislas Walter LeGrand).

2014

  • Entrée en poste de Simon Boulerice à titre d’adjoint à la direction artistique.

2016

  • Première cocréation artistique et coproduction internationale avec La Manivelle Théâtre de Wasquehal, France (Edgar Paillettes).

1976 – Équipe du Pont Tournant

1982 – Article de L’Oeil Régional

1993 – Jean-Guy Thibodeau – Alphonse

2000 – Serge Marois entièrement dévoué à la cause

2005 – Les Âmes Soeurs
2007 – Stanislas Walter LeGrand
2016 – Edgar Paillettes

Depuis 1976, L’Arrière Scène, c’est…

Une compagnie de création

29 créations présentées ici et à l’international

Plus de 450 000 spectateurs ayant assisté à ses créations

2200 représentations de ses créations

Une dizaine d’artistes en résidence

Une compagnie qui accueille des spectacles jeune public au Centre culturel de Beloeil

Premier diffuseur spécialisé en théâtre jeune public au Québec

360 spectacles accueillis

350 000 spectateurs rejoints

300 enfants ayant participé aux ateliers de la P’tite troupe

Une compagnie reconnue par ses pairs et dans sa collectivité, entre autres :

2014-2015 : Prix du Public, meilleure production de la saison, Tu dois avoir si froid

2014-2015 : Prix des Jeunes critiques culturels, meilleure production de la saison, Tu dois avoir si froid

2010-2011 : Prix des Jeunes critiques culturels, meilleure production de la saison, Les Mains dans la gravelle

2009-2010 : Prix des Jeunes critiques culturels, meilleure production de la saison, Pacamambo

2004-2005 : Prix du Grand Richelois de la CCIVR, décerné à Serge Marois

2002 : Prix de la meilleure production jeune public au gala des Masques pour le spectacle Pacamambo