Encore plus de spectacles pour la jeunesse

Encore plus de spectacles pour la jeunesse

Article paru dans L’Oeil Régional, vendredi 17 mai 2013

Par François Guèvremont

Les jeunes adeptes de théâtre jeunesse de la région seront servis par la saison 2013-2014 de L’Arrière Scène: le directeur artistique a choisi dix pièces plutôt que huit comme à l’habitude.

Théâtre de marionnettes ou avec des comédiens, pour les plus jeunes et les plus vieux, la proposition est éclectique, et traitant de sujets aussi variés que la guerre en Iraq, l’homoparentalité ou la peur de partir à la découverte.

Pour Serge Marois, le directeur artistique du centre dramatique pour l’enfance et la jeunesse en Montérégie, le choix a tellement été difficile dans toutes les pièces proposées cette année qu’il a préféré en présenter plus qu’à l’habitude.

«C’était une année avec beaucoup de création, souligne-t-il. Il y a beaucoup de relève, alors j’ai essayé d’aller chercher autant des plus vieux créateurs que des plus jeunes.»

Depuis quelques années, le directeur artistique de L’Arrière Scène constatait qu’il y avait peu de jeunes créateurs de contenu pour le théâtre jeunesse.

«On a eu peur qu’il n’y ait pas de relève, dit M. Marois. Le théâtre jeunesse, ce n’est pas ce qui est le plus payant. On se demandait si on avait jeté des bases assez solides pour les intéresser.»

Présent dans le milieu du spectacle jeunesse depuis plus d’une trentaine d’années, il observe que les nouveaux auteurs sont plus audacieux dans le choix de leur sujet. Le public, comme la société, s’est ouvert à de nouvelles thématiques.

Une bonne partie des productions intègrent maintenant un aspect technologique, notamment de la projection.

«Ça aide à alléger les décors pour les troupes, donc c’est plus pratique en tournée, note M. Marois. Mais il faut que ça demeure théâtral. C’est un appui à la production, pas une fin en soi.»

Production originale

L’Arrière Scène présentera au mois de janvier la pièce Tout ce que vous n’avez pas vu à la télé, destinée aux 10 ans et plus. Création de Simon Boulerice, artiste en résidence à la compagnie, la pièce est coproduite par L’Arrière Scène et Abat-Jour Théâtre.

On y suit l’histoire d’Édouard et Julien, qui racontent à leurs enfants comment ils se sont rencontrés, ont développé une amitié et sont devenus un couple.

«On ne présente presque pas la pièce aux jeunes avant qu’ils la voient. Avec les groupes de test, on a remarqué que ça évite de nourrir les préjugés qu’ils pourraient avoir avant d’arriver. Ils se rendent compte qu’il s’agit d’un amour comme un autre.»

Des ateliers sont toutefois prévus après la pièce, pour pousser la réflexion plus loin avec les enfants.

Nouvelles