Critique du spectacle « Déjà au début »

Critique du spectacle « Déjà au début »

Critique rédigée par Clémentine Boisvert

Je suis impressionnée par cette pièce tout en images et en sons. L’actrice qui jouait le rôle d’aventurière au milieu de ce décor imaginatif se nomme Liliane Boucher. Ce spectacle solo à été réalisé par Jean-François Guilbault. Un grand bravo à ces deux jeunes gens et à la compagnie Samsara Théâtre pour cet exploit!

Bien sûr, il n’y a pas seulement deux personnes qui ont travaillé pour ce spectacle. Sans l’éclairage sublime, le spectacle ne serait plus le même. Un gros merci à Cédric Delorme-Bouchard pour cet éclairage magnifique et précis.

Le décor était fort original et j’ai adoré devoir passer par le petit chemin en arrière pour voir les animaux aquatiques (pas des vrais bien sûr!). C’était, certes, très créatif d’avoir pensé à cette idée géniale.

Aussi, j’ai apprécié que le décor (qui était fait de tuyaux de carton qui variaient en grandeur et en épaisseur) pouvait se démonter. J’explique: à un moment dans la pièce, l’actrice déplace un tuyau qui émet des sons du monde extérieur. Ici, c’était le son de l’eau. Elle a soulevé le tuyau, l’a placé sur le dessus d’un autre et a sorti un grand drap qui représentait l’eau. À l’aide d’une projection, nous eûmes immédiatement l’impression d’être sous la mer. J’ai adoré ce moment. Cassandre Chatonnier a fait du beau travail!

Cette pièce est parfaite pour alimenter l’imagination de votre enfant parce que la pièce est comme une chorégraphie. Tout au long je n’ai entendu aucun mot, seulement des petits sons de surprise, des petits cris, ou des bâillements. Ce spectacle était tout en images et en sons. C’était différent et très apprécié par les enfants. Ils écoutaient religieusement, avec attention et respect, tout au long de la pièce.

En parlant d’écoute, la musique avait un effet réconfortant et en même temps, elle nous poussait à être attentifs. J’ai eu un coup de foudre au moment où l’actrice avait une baguette dans les mains et  jouait de la musique avec les morceaux circulaires de carton. Chaque morceau représentait un son, et à la fin de cette scène, tous les sons formaient une musique. C’était un moment magique pour les jeunes enfants, mais j’avoue que ce l’était aussi un peu pour nous les grands, surtout grâce à la parfaite synchronisation de toutes les techniques utilisées.

À la fin du spectacle, il y a eu un moment plutôt émouvant où le personnage sort à l’arrière du décor.  Les lumières s’allument sur elle tandis qu’elle salue tout le monde. Ce moment représentait pour moi qu’elle était enfin prête pour partir vers le vrai monde, même si elle tenait à cet endroit mystérieux. Quand la pièce fût terminée, j’ai aimé que l’actrice entre en contact avec les jeunes enfants en les laissant émettre des cris d’animaux dans des mini rouleaux de carton qu’elle avait utilisés plus tôt dans ce spectacle multimédia.

Bravo à tout le monde, ce spectacle était merveilleux!

Jeunes critiques culturels