Critique du spectacle Tout ce que vous n’avez pas vu à la télé

Critique du spectacle Tout ce que vous n’avez pas vu à la télé

Cette critique a été écrite par Félix Poisson, jeune critique culturel de L’Arrière Scène, et publiée dans le journal L’Oeil Régional du 19 février 2014.


Récemment, j’ai eu le très grand plaisir de voir le spectacle Tout ce que vous n’avez pas vu à la télé de Simon Boulerice, présenté par l’Arrière Scène et par Abat-jour théâtre.

L’histoire de la pièce est celle d’Édouard et de Julien, deux pères homosexuels qui présentent à leurs enfants, qui sont accro à la télé, leur histoire d’amour, de la rencontre à la naissance des jumeaux. Mais surtout ils vont enfin répondre à la question : Qui, d’Édouard ou de Julien est leur «vrai» papa.

Même si ils n’étaient pas remarquables, les éclairages et les vidéos, de Maxime Clermont-M, étaient très bien faits.  Bien qu’elles n’étaient pas essentielles au spectacle, les vidéos étaient bien réalisées. Elles offraient un beau bonus que j’ai vraiment apprécié. La musique, du Early Jazz Band et l’éclairage allaient très bien avec l’ambiance du spectacle.

Le texte, de Simon Boulerice, était très bien écrit. Il relate très bien la réalité des homosexuels. Le spectacle devrait être présenté au plus grand nombre de jeunes possible. Ce spectacle aide à éliminer le malaise envers l’homosexualité, il permet aux jeunes de comprendre que la seule différence dans un couple homosexuel, c’est le sexe des membres du couple. Et, selon moi le sujet de l’homosexualité est un sujet dont il faut parler plus aux jeunes du primaire.

Les décors, les costumes et les accessoires étaient très bien pensés et faits.  Ils permettent de nous attacher à l’histoire, car nous pouvons comprendre plus facilement celle que les personnages nous racontent dans leur salon. Le fond en tapis de Twister et les accessoires jouets nous mettent d’ailleurs dans l’ambiance chaleureuse de ce salon de la maison familiale. De plus, les costumes, très simple, ne vont pas dans l’exagération et nous font croire à des vêtements normaux de quelqu’un qui revient du travail.

Il faut aussi noté la participation de Claudia Joyal, qui a fait les chorégraphies, très bien insérées dans le spectacle et amusantes à regarder.

Bref, tout ce que vous n’avez pas vu à la télé, est une très bonne pièce jeunesse à voir si possible avec les jeunes de 10 ans et plus et leurs parents.

Félix Poisson, 15 ans

Jeunes critiques culturels