Critique du spectacle Ondin

Critique du spectacle Ondin

Jeunes critiques culturels

Cette critique a été écrite par Félix Poisson, jeune critique culturel de L’Arrière Scène, et publiée dans le journal L’Oeil Régional du 30 octobre 2013.


Bonjour, il me fait plaisir d’écrire la première critique des jeunes critiques culturels. Ce mois-ci le spectacle que nous sommes venus voir est Ondin, écrit et mis en scène par Sabrina Baran et produit par L’Illusion, Théâtre de marionnettes.

Continuez à lire

Encore plus de spectacles pour la jeunesse

Encore plus de spectacles pour la jeunesse

Nouvelles

Article paru dans L’Oeil Régional, vendredi 17 mai 2013

Par François Guèvremont

Les jeunes adeptes de théâtre jeunesse de la région seront servis par la saison 2013-2014 de L’Arrière Scène: le directeur artistique a choisi dix pièces plutôt que huit comme à l’habitude.

Théâtre de marionnettes ou avec des comédiens, pour les plus jeunes et les plus vieux, la proposition est éclectique, et traitant de sujets aussi variés que la guerre en Iraq, l’homoparentalité ou la peur de partir à la découverte.

Continuez à lire

Simon Boulerice : un enfant pas comme les autres

Simon Boulerice : un enfant pas comme les autres

Nouvelles

Article publié dans La Presse, le 10 novembre 2012

par NATHALIE PETROWSKI

À 30 ans, l’âge où les auteurs naissent à peine, Simon Boulerice compte déjà une production volumineuse faite de neuf pièces de théâtre, d’un spectacle solo dansant dont il est l’interprète, de deux recueils de poésie et de deux romans dontJavotte, version réjouissante pour adultes de la méchante soeur de Cendrillon. Auteur prolifique, Boulerice est un feu roulant d’histoires cruelles et tordues et une des voix les plus originales de sa génération.

Continuez à lire

L’enfance sans l’art

Nouvelles

Article paru dans Le Devoir, jeudi 11 novembre 2011

L’enfance sans l’art
La majorité des enfants canadiens ne participent « presque jamais » à une activité artistique
Frédérique Doyon

On commence par la bonne ou la mauvaise nouvelle ? La majorité des enfants du pays, âgés de trois à sept ans, ne participent « presque jamais » à une activité artistique hors de l’école… Mais la proportion de ceux qui s’y adonnent régulièrement s’est maintenue, voire s’est accrue de 1998 à 2008. En matière de pratique artistique chez les enfants, c’est la loi du tout ou rien. Soit on en fait souvent, soit on n’en fait quasiment pas. Si la musique et les autres arts attirent chaque semaine presque un enfant sur cinq, ce sont donc 80 % jeunes qui ne suivent « presque jamais » ce genre de cours, selon un rapport publié hier par Hill stratégies recherche. Un maigre 2 % de cette population préadolescente s’y consacre une fois par mois.

Continuez à lire